Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site sans changer vos paramètres de cookie du navigateur web, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Pour en savoir plus, lisez notre guide du cookie.

Votre blanchisserie intégrée ça existe, c'est facile et économique, pensez y !


Interview donnée par Dominique Lemelle, Directeur Général ATFRANCE

 

Extrait de l'interview de Dominique Lemelle, Directeur Général de la société ATFrance, qui réalise un CA de 35 millions d'€ avec 3 sites industriels de production HACCP - ISO 9002 à Plouay, Argenteuil et Troyes. « Mon vrai métier, c'est d'être charcutier. C'est ce que je réponds aux gens qui me le demandent. Mais avec un besoin de 32 000 à 35 000 porcs par jour, je suis l'un des plus gros acheteurs de procs au monde ».
AT France, ce sont 30 ans d’existence, 4000 tonnes de produits fabriqués par an.160 personnes sur le site de Troyes (un change pantalons/veste tous les jours).  
 

Electrolux : Quels sont les éléments clés qui vous ont permis de comprendre qu’une blanchisserie intégrée, c’était possible ?

ATF : Oui c’est possible ! D’abord, il faut imaginer qu’on peut le faire, et puis on a besoin de plusieurs étapes de confirmation et de confiance :

  • La première étape c’est l’étude économique de faisabilité.
  • A la deuxième, il faut se demander comment rentrer une machine à laver, ou deux ou trois et visualiser la réponse avec l’outil 3D.
  • La troisième étape, c’est imaginer les arrivées et les sorties de fluides, les tuyaux,…et comment tout cela va bien s’imbriquer.
    Bien conseillé, bien imaginé. En fait, il faut avoir des réponses de confiance pour oser imaginer qu’on peut faire une blanchisserie !

 

Electrolux : Quelles sont les 3 raisons majeures qui vous ont fait penser à la blanchisserie intégrée ?

ATF : Nous sous-traitions à des blanchisseurs extérieurs, par facilité car la prestation était suffisante. Mais cette année la réflexion s’est portée sur « pourquoi pas notre blanchisserie » pour 3 raisons majeures :

  1. En contrat de sous-traitance, quand on arrive à des gros volumes, avec des gros chiffres, on se dit « je vais contester intellectuellement la façon de travailler : laver du linge, qu’est-ce que c’est ? »
  2. Dans le cadre de la démarche qualité, la blanchisserie ne pourrait –elle pas être un projet d’innovation interne pour l’ensemble de l’entreprise ?
  3. La blanchisserie ne serai-elle pas un moyen de faire encore plus court chaque matin ?

 

Electrolux : Aujourd’hui vous avez une blanchisserie superbe, conforme à la nouvelle norme européenne EN 14065 avec séparation sale/propre. Pouvez-vous nous faire part des premiers résultats, des premiers chiffres ?

ATF : Pour nous, je dirai que l’économie générée est de l’ordre de 20 à 30%. Et après quelques mois de fonctionnement, c’est 100% de réussite. Si les solutions techniques sont bien envisagées, il y a une vraie économie à intégrer. 
Aujourd’hui nous avons fait un investissement de 200 000 € pour 200 salariés ; nous avons investi dans un outil dont nous serons dotés pour 10 ans. 2 employés suffisent pour traiter le linge et distribuer les tenues dans les casiers nominativement. L’ensemble de la prestation est assurée. 
La blanchisserie intégrée, c’est un projet qui se partage bien par tout le monde car c’est une tenue propre tous les jours, c’est zéro défaut tous les matins.


3 bonnes raisons de dire OUI à la blanchisserie intégrée en industrie

 

Economisez 30% sur votre budget linge :

Réduisez vos coûts et maîtrisez parfaitement votre budget linge, quels que soient votre activité et votre effectif

Maîtrisez l’hygiène de votre linge pour  tendre vers le risque 0 :

Protégez votre personnel et vos clients et consommateurs
Assurez la sécurité micro-biologique de vos  produits

Vos tenues toujours disponibles pour votre personnel 100% satisfait :

Assurez chaque jour à votre personnel des vêtements vraiment propres, secs et à la bonne taille grâce à votre blanchisserie bien organisée.

 

AgroNews Témoignages :

Demandez gratuitement et sans engagement de votre part les témoignages Agro News à Véronique Colfort : veronique.colfort@electrolux.fr

Retour page précédente