Une blanchisserie responsable, c’est possible ?

Consommation d’eau, utilisation de détergents puissants, système de chauffage de l’eau, impératifs de rendement… Le secteur de la blanchisserie professionnelle est pourtant et étonnamment, l’un des domaines où l’évolution technologique réalise le plus de progrès. Electrolux Professionnel met à profit son savoir-faire en matière d’innovation pour proposer des laveuses et des séchoirs adaptés aux nouvelles exigences écologiques.

Qu’il s’agisse d’une blanchisserie intégrée ou non, il existe une gamme d’appareils conçus pour minimiser les besoins en eau et en énergie, facilitant le travail des professionnels. Lorsque le choix de l’équipement est associé à un bâtiment éco conçu, l’impact environnemental de l’activité est sensiblement diminué. Electrolux Professionnel partage ses conseils et innovations pour mettre au point ou choisir une blanchisserie écologique sans perdre en efficacité.

Un choix qui passe par la sélection d’un matériel spécifique

Essence même de la blanchisserie, c’est vers la phase de « lavage » que doit se porter en premier lieu l’attention. Diminuer son impact environnemental, c’est réduire ses besoins en eau, en énergie ainsi qu’en produits lessiviels.

La quête écologique va ainsi de pair avec une économie budgétaire. C’est dans cette optique qu’Electrolux Professionnel a pensé sa gamme de séchoirs L6000, présentant des caractéristiques avantageuses :

  • Un ventilateur adaptatif : ajuste automatiquement la vitesse de ventilation selon le diamètre du conduit ;
  • Un système de pompe à chaleur : permet d’économiser 60 % d’énergie et ne nécessite aucun refroidissement à eau ;
  • Une porte robuste et fiable : limite au maximum les déperditions de chaleur.

Minimiser les besoins en eau est également capital pour une blanchisserie écologique. À Moislains, dans la Somme, la blanchisserie de l’ESAT Albert-Allaines se veut totalement écologique. Dirigé par Eric Dheilly, l’établissement a fait le choix d’un matériel conçu en ce sens et a fait confiance à la technologie Electrolux : « Toutes les laveuses-essoreuses sont équipées de double vannes de vidange permettant la séparation des eaux de lavage et des eaux de rinçage dans deux collecteurs différents », précise le directeur. Associé à une température de lavage de 50 °C maximum, ce système recycle 70 % de l’eau utilisée par la blanchisserie.

Dotés d’une technologie de pointe, tous les appareils de lavage offrent une efficacité maximale. Écologie et blanchisserie « verte » ne signifient pas diminution des performances, bien au contraire. Dans l’ESAT d’Albert-Allaines, les séchoirs rotatifs sont capables de mesurer l’humidité résiduelle du linge (moisture balance), pour un séchage complet et doux, traitant même les textiles les plus délicats.

Parce que l’efficacité ne va pas non plus sans une adaptation adéquate du volume accepté par les différents équipements et les besoins de l’activité, Electrolux prend soin de proposer une large gamme d’appareils, du séchoir de 130 litres à celui de 360 litres, pour répondre à tous les besoins.

Textiles et lessiviels : tout compte

Pour accompagner un équipement écologique et de qualité, l’utilisation de lessiviels respectueux de la planète est indispensable. Plusieurs points sont à retenir autour de la technologie des lessiviels en faveur de l’environnement :

  • Elle a atteint les produits lavants, toujours plus performants et moins nocifs pour la nature comme pour la santé humaine ;
  • En poudre ou liquide, elle demeure aussi efficace avec des températures de lavage et des doses moindres (efficient dosing) ;
  • De plus en plus de lessiviels sont fabriqués sans phosphate, premier ennemi de l’environnement lorsque l’eau de lavage est éliminée du cycle de la blanchisserie ;
  • Certains sont actifs dès 30 °C, limitant les besoins en énergie pour faire monter l’eau en température et préservant les couleurs et les textures des textiles ;
  • Les pastilles bactéricides peuvent désormais être conditionnées dans des films hydrosolubles ;
  • Les poudres à structure atomisées sont mieux dissoutes dans l’eau.

Autant d’innovations en matière de lessiviels qui permettent de réduire l’impact environnemental de chaque lavage, mais aussi de limiter les désagréments humains : allergies à certains composants des lessives chimiques, démangeaisons, etc.

L’innovation se fait également sentir du côté des textiles employés en restauration ou en hôtellerie, deux grands secteurs qui recourent aux services de blanchisserie : plus résistants, plus durables et moins agressés par des lessiviels puissants, ils supportent davantage de lavages.

La quête du blanc parfait et de l’éclat des couleurs n’a cependant rien perdu de son actualité. Des agents anticalcaires et des azurants optiques d’origine naturelle permettent de préserver le linge du grisaillement et du jaunissement de façon écoresponsable.

Un équipement aussi écologique que la conception du bâtiment de blanchisserie

Le concept de blanchisserie écologique peut être poussé très loin, comme en témoigne l’expérience d’Eric Dheilly. Son équipement de lavage et séchage est pensé au profit du respect de l’environnement, à l’instar du bâtiment qui accueille la blanchisserie, répondant aux normes BBC.

Le chauffage et la production d’eau chaude sont ainsi assurés par deux chaudières polycombustibles, notamment alimentées par 5 hectares de miscanthus broyé, une plante à pousse rapide qui peut facilement être cultivée aux abords du site de la blanchisserie.

Une éolienne et des panneaux solaires créent de l’électricité et garantissent le fonctionnement des appareils en veille et un apport en journée. Les eaux de pluie sont récupérées et une station de traitement des eaux usées par filtre végétal a été installée puis reliée aux canalisations de la blanchisserie. Les roseaux assurent ainsi le traitement entièrement naturel de 70 % des eaux rejetées par le bâtiment.

Ce projet d’ensemble, Eric Dheilly l’a réalisé grâce à un partenariat étroit avec les professionnels d’Electrolux, qui ont formé le personnel de la blanchisserie, dessiné les plans d’exécution et assuré le suivi du chantier, au cours de deux années intenses, de 2010 à 2012 : « Sur ce point précis lié à l’environnement, je souhaite reconnaître la qualité dans l’accompagnement de ce projet des partenaires techniques, notamment Electrolux », souligne-t-il.

Environnemental, le projet de blanchisserie d’Eric Dheilly est également humain. Un plan sur lequel Electrolux Professionnel l’accompagne encore grâce à des machines ergonomiques. La blanchisserie emploie, en effet, des personnes en situation de handicap. « Nous avons d’ailleurs remporté le trophée de la qualité de vie au travail », révèle le Directeur.

Au choix minutieux de la couleur des murs et de la texture du sol, s’ajoutent des machines de lavage dont le hublot est à hauteur optimale, des filtres qui se nettoient sans se pencher et des séchoirs dont la vitre extérieure reste parfaitement froide pour éviter tout risque de brûlure. Soigneusement pensée, une blanchisserie est donc capable d’unifier tous les facteurs de rentabilité, d’écologie et de bien-être au travail, pour répondre aux exigences nouvelles du climat comme des clients.

Une blanchisserie responsable, c’est possible ? 2019-07-11T11:47:29+00:00 Electrolux Professional

Restons en contact

Vous souhaitez recevoir nos actualités ? Abonnez-vous à nos newsletters !

Articles par mots-clés