Respecter la norme RABC avec Electrolux Professionnel

I.  Qu’est-ce que la démarche RABC ?

Intégrée à la norme EN NF 14065, la méthode RABC (Risk Analysis Biocontamination Control) est une méthode permettant l’analyse des risques de contamination microbiologique de tous les textiles traités en blanchisserie. De nombreux établissements sont concernés par cette norme, tels que les hôpitaux, les cliniques, les EHPAD, les thermes, les entreprises agroalimentaires, ainsi que les ESAT et EA traitant le linge des entreprises citées précédemment.

1. Une garantie d’hygiène avant tout

Mise en place en mai 2003, la méthode RABC offre un process de gestion efficace du linge à tous les établissements ayant une division blanchisserie. Son application – non obligatoire mais fortement recommandée – a pour objectif de limiter les infections du linge propre par le linge sale (draps, blouses, alèses, etc) dans tous les établissements accueillant des publics à déficience immunitaire.  Les structures respectant les conseils sanitaires de la RABC offrent à leurs usagers un gage de sécurité et de qualité.

 

2. Une garantie de qualité pour laver plus propre que propre

Alors que dans le milieu hospitalier, 20 % des infections nosocomiales sont causés par le linge, la norme RABC permet de définir des moyens efficaces à mettre en œuvre pour prévenir la contamination microbiologique au sein des blanchisseries.

Depuis la phase du traitement du linge, jusqu’à son utilisation par les usagers, le suivi d’un processus rigoureux est préconisé pour s’assurer de la propreté et de l’absence de bactéries, virus, champignons et parasites. Concernant l’application de la méthode RABC dans les hôpitaux, l’URBH a rédigé un guide dédié aux spécificités du secteur hospitalier.

Norme-RABC

II. Les règles de base de la RABC en blanchisserie

La méthode RABC présente cinq points pour sa bonne application :

1. Une bonne architecture des locaux

Afin de respecter la norme RABC, il est important de soigner l’architecture des locaux recevant le linge à traiter. L’attention apportée à la configuration des locaux de la blanchisserie facilite en effet l’entretien de ces derniers et évite les potentielles contaminations. Afin de respecter la norme RABC, il est important de soigner l’architecture des locaux recevant le linge à traiter. L’attention apportée à la configuration des locaux de la blanchisserie facilite en effet l’entretien de ces derniers et évite les potentielles contaminations.

Voici quelques recommandations :

  • Séparation physique de la zone destinée au linge sale et de celle pour le linge propre.
  • Aménagement des locaux de façon à éviter les potentiels échanges d’air entre la zone du linge sale et celle du linge propre. La surpression a lieu du « côté propre » et la dépression « côté sale », assurant ainsi que le volume d’air sale ne contamine jamais celui du propre.
  • Conception des locaux avec des matériaux facilitant leur entretien et leur désinfection.

 

2. Un matériel adapté et bien entretenu

Pour respecter les normes d’hygiène de la méthode RABC, les blanchisseries peuvent entre autre, s’équiper de laveuses barrières étudiées pour  respecter la marche en avant et éviter  la contamination  aéroportée du linge propre par le linge sale.

Les établissements doivent en outre suivre quelques préconisations :

  • Prévoir un plan optimisé de nettoyage de tout le matériel
  • Utiliser des machines « barrière »
  • Désinfecter le matériel roulant
  • Entretenir régulièrement les filtres à peluches
  • Afficher les protocoles RABC et les règles de circulation au sein de la blanchisserie.

 

3. Un personnel formé

Afin de se conformer à la norme RABC, il est préconisé au personnel de la blanchisserie de respecter quelques règles pratiques :

  • Port d’une tenue vestimentaire réglementaire avec code couleur permettant d’identifier rapidement les tenues à porter en zone linge sale ou en zone linge propre. Les tenues doivent être différentes pour éviter toute contamination lorsque l’opérateur passe d’une zone à l’autre.
  • Changement quotidien de la tenue du personnel
  • Respect du protocole de lavage des mains.
Norme-RABC

4.  Une bonne gestion du temps de stockage du linge

Pour éviter les contaminations microbiologiques, les blanchisseries doivent adopter un temps réglementé de stockage du linge. Ainsi :

  • Le linge sale ne peut être stocké plus de 2 jours en semaine et plus de 3 jours si cela comprend le week-end ou un jour férié.
  • Le linge humide ne peut être stocké plus de 12 heures.
  • Le linge propre doit être distribué dans les 3 jours.

 

5.  Une surveillance efficace du traitement du linge

Toujours dans l’objectif de maîtriser l’hygiène et d’éviter la prolifération microbienne, un processus efficace de surveillance du traitement du linge doit être mis en place. Plusieurs points sensibles doivent faire l’objet d’une vigilance exemplaire :

  • Chargement des laveuses
  • Température de lavage
  • Dosage des produits lessiviels
  • Durée des cycles de lavage et de séchage

 

III. La valeur ajoutée d’Electrolux dans le respect de la norme RABC

Grâce à leur connaissance du secteur et la qualité du matériel Electrolux, nos experts assurent un accompagnement efficace lors de la mise en place de la RABC au sein des établissements concernés.

 

1. Un matériel respectant la démarche RABC

laveuses-barrieresLaveuses barrières

Conçues pour respecter la norme RABC, les laveuses barrières Electrolux possèdent deux portes, l’une dédiée au chargement et l’autre au déchargement du linge.  Une cloison délimitant les deux zones de traitement du linge (linge sale/linge propre) est ainsi construite autour de la laveuse de façon à éviter toutes contamination microbienne ;  le chargement et déchargement du linge s’opérant par deux portes distinctes.

Séchoirs rotatifs

Equipés de contrôleurs d’humidité résiduels, les séchoirs rotatifs Electrolux s’arrêtent quand le linge est au bon taux d’humidité (0% pour du linge parfaitement sec). Cette fonctionnalité évite les cas de contamination manuportée engendrée par le contact des mains de l’opérateur lorsque celui-ci touche le linge humide pour vérifier le séchage.

Sécheuses-repasseuses

Pour faciliter le repassage du linge, un système automatique de régulation de la vitesse est indexé sur le niveau d’humidité du linge. Le module d’alerte des sécheuses-repasseuses Electrolux permet aussi d’indiquer que le linge est encore humide en sortie de la sécheuse et respecte le THR (Taux d’Humidité Résiduelle) préconisé dans la norme RABC.

 

2. Un logiciel offrant une meilleure traçabilité

Les machines à laver, les séchoirs et les sécheuses-repasseuses Electrolux peuvent être connectés au logiciel CMIS. Ce logiciel permet l’enregistrement des paramètres des cycles de lavage et de séchage, tel que le recommande la norme RABC.

Grâce aux performances du logiciel CMIS, le gérant de la blanchisserie peut être prévenu immédiatement de tout problème dans son établissement par un système d’alertes. Il peut de fait, intervenir au plus vite tout en respectant les préconisations et protocoles de la RABC.

En s’entourant de professionnels offrant un accompagnement éclairé, un matériel performant et un suivi de qualité, la mise en place de la méthode RABC ne présentera aucune difficulté aux établissements concernés et à leur personnel.

Respecter la norme RABC avec Electrolux Professionnel 2019-02-08T11:19:38+00:00 Electrolux Professional

Restons en contact

Vous souhaitez recevoir nos actualités ? Abonnez-vous à nos newsletters !

Articles par mots-clés